électrique électrique électrique électrique électrique électrique électrique 

électrique électrique électrique électrique électrique électrique électrique 

électrique électrique électrique électrique électrique électrique électrique 

image google des profils électromagnétiques

Électrique : Recherche d’eau

Il s’agit d’une étude de recherche d’eau, réalisée au Nord de la Tunisie. Cette étude est de caractère plutôt complexe vue qu’elle a été abordé antérieurement sans aboutir à un résultat tangible

 GGS  lèvera-t-elle le défit ? électrique

Aperçu Géologique et Hydrogéologique de la zone: 

La zone étudiée est caractérisée par des affleurements de formations géologiques anciennes. Ces dernières vont du Pliocène le plus récent composé de conglomérats, grès et argiles grises à l’Oligocène, le plus ancien formé d’une épaisse série constituée de grès, d’argiles, de grès friables et d’alternances de grès, de calcaires à Nummulites et d’argiles.

Sur le plan Hydrogéologique, la zone étudiée est caractérisée par des affleurements de faciès grossiers mentionnés comme appartenant à l’Oligocène caractérisé par des formations composées de grès et calcaires gréseux à intercalations d’argiles.

Il s’agit pour la prospection géophysique de rechercher, à des profondeurs raisonnables, l’existence d’horizons résistants attribués à cette série grossière réputée aquifère là où on la rencontre au-dessous du plan d’eau de la zone. Par ailleurs, il y a lieu de souligner que l’existence des gypses (du miocène), risque de constituer un handicap quant à la qualité des eaux souterraines de la région.

 Pour plus d’informations contactez nous:

Les études réalisées en adoptant la méthode électrique:  

Les interventions antérieurs à General Geosciences Services (GGS) , moyennant une prospection électrique ont aboutis aux suivants résultats ci-dessous illustrés : 

Suite à cette première étude, il a été recommandé au client de réaliser un sondage de reconnaissance de 140 à 150 m de profondeur au niveau du SEV2. Il a engagé que le mieux favorable pour l’implémentation d’un forage de reconnaissance sera de 140 à 150 mètres de profondeur. Mais à cause de non clarté des résultats dégagés par la première étude la CRDA a recommandé de réaliser une autre étude pour confirmer ou nier les résultats de l’étude précédemment mentionné.

Effectivement, le client a fait appel à un autre opérateur pour reprendre le point indiqué pour réaliser le sondage mécanique de reconnaissance par la première étude. A la lumière des résultats d’interprétation du sondage électrique réalisé, il a été constaté la présence d’un niveau résistant au droit du SEV1, suite à cette deuxième étude il a été recommandé de réaliser un forage de reconnaissance dans cet emplacement de 190 m de profondeur. Ci-après les résultats :

Implantation des SEVs réalisés par la première étude présentés sur une carte topographique de la zone

Implantation des SEVs réalisés par la deuxième étude présentés sur une carte topographique de la zone

Implantation des SEVs réalisés par la première étude présentés sur une carte géologique de la zone

Implantation des SEVs réalisés par la deuxième étude présentés sur une carte géologique de la zone

Après avoir eu l’autorisation, le client a engagé les travaux de sondage mécanique, A la profondeur 123m, le foreur informa le propriétaire du terrain, en lui disant que les chances sont faibles et que le forage risque de ne pas être concluant.

A ce stade,  le client de nouveau avait fait appel à un autre bureau d’études General Geosciences Services (GGS) auquel a demandé de reconfirmer d’une part la concordance des études réalisées auparavant par les deux premiers bureaux et de voir la possibilité de poursuivre le forage sinon rechercher éventuellement un nouveau emplacement qui pourrait être prometteur ?

Ici, le client a insisté de ne faire que quelques SEV complémentaires. En effet, lors de cette campagne 03 nouveaux SEV ont été réalisés.

Implantation des SEVs réalisés par GGS présentés sur une carte topographique de la zone et implantation des forages avoisinant à partir de la base des données de GGS 

Implantation des SEVs réalisés par GGS présentés sur carte géologique de la zone et implantation des forages avoisinant à partir de la base des données de GGS  

Résultats dégagés par GGS après l’étude électrique:

Compte tenu de la situation géologique et des données hydrogéologiques disponibles dans la zone d’une part et des résultats auxquels a abouti la prospection géophysique, les emplacements des SEV1 et SEV2 méritent d’être reconnu par des forages de reconnaissances. Aussi, GGS conseille de :

– Poursuivre, en premier lieu, le forage en cours, jusqu’au moins 300 m de profondeur.

– Réaliser un sondage de reconnaissance d’au moins 250 m de profondeur à l’endroit du SEV2.

Par ailleurs, avant d’opter aux travaux de forages de reconnaissance, il est vivement conseillé d’envisager la réalisation d’au moins deux (02) profils électromagnétiques. 

Ici les deux premières prospections n’étaient pas en corrélation avec le résultat de ce forage. Par ailleurs la 3 eme avait évoquée, dans le cas le plus favorable, la possibilité de poursuivre le forage jusqu’au moins 300m. 

MALHEUREUSEMENT, MALGRÉ LES EFFORTS SUPPLÉMENTAIRES, DANS DE TELLES CONDITIONS L’OUVRAGE N’ABOUTIT PAS.

Pour contourner ce problème GGS a recommandé de faire une Prospection électromagnétique. Pour plus de détails sur le résultat élaboré par GGS, consultez ce lien

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

clear formSubmit